samedi, juin 09, 2007

Tony Roman (1942-2007)

C'est avec émotion que nous apprenions hier le décès de Tony Roman. En plus d'une carrière comme chanteur, Roman était aussi producteur, dépisteur (Nanette Workman entre autres), promoteur, animateur (Fleurs d'Amour, Fleurs d'Amitié en 1968) et véritable touche-à-tout de la scène musicale Québécoise des années 60-70. En plus de produire ses propres disques (Monsieur Yé-Yé, Doo Wah Diddy Diddy, Fleurs d'Amour, Fleurs d'Amitié), il avait constamment "un pied dans le jet-set et un autre dans l'underground" comme le mentionnait Jean Christophe Laurence dans La Presse du 9 juin. Il produisit le cultissime Maledictus Sound, participa à Ouba et aussi Psychedelic Reels vol. 1-2 avec Pagliaro. Satan Bélanger (Mucho Gusto Records), compileur émérite, faisait remarquer dans le livret accompagnant Freak-Out Total que Roman était "le Kim Fowley québécois". Juste comparaison!

La carrière de Roman mériterait depuis longtemps d'être revisitée à travers une biograhie complète et un coffret CD/DVD de ses contributions inusitées, vous ne trouvez pas?



On se dirige vers l'Atlantide, on se dirige vers la plage!
Aurevoir Tony!

1 commentaire:

martin a dit...

Parlant de Tony Roman et Kim Fowley:Tony a sorti un 12 pouces jadis sur son label Montreco Punk Rock,d'un groupe fabriqué par Kim Fowley,Venus and the Razorblades...