lundi, mai 05, 2008

The Musical and Humanist Advent Concept - Eleminate the Bill / Pour une faveur (1976; Reveal REV-1)









Ce groupe de Laval prônant l'Humanisme offrait de quoi surprendre: une production hard-rock entièrement autogérée sous leur propre label (Reveal), bénéficiant de pressages d'une surprenante qualité graphique. Enregistré en 1976, ce simple propose deux titres à mi-chemin entre le hard-rock et le progressif: déjantés, approximatifs et bilingues. Le groupe était composé de Peter Riden (voix, guitariste solo, cordes), Robert C. Schwelb (claviers, voix), Marc Ulus (cordes, bois, voix) et Pier Heiken (percussions). La face A est signée Riden tandis que la face B est l'oeuvre de Ulus. La délirante production-maison manque par moments de focus; en effet, les voix sont souvent étouffées dans le mix et de mauvais calibrages nous détournent malheureusement d'un intense solo expérimental sur la face A... Le groupe réussi toutefois à se distinguer en suant sans répit son rock sale et pesant (basse tonitruante, Hammond, wha wha). Un trip de cette nature ne saurait se résumer à une simple ballade dans le parc.

Ce simple ouvre avec Eleminate the Bill (comprendre "le projet de loi" et non le prénom), un rock effreiné servi sur fond de débat séparatiste.

Simple solutions through common acceptation
No language distorsion, canalization.

Law-makers turning into love-sharer [sic]

Abolishing limitation, separation.


Les chants suivent une mélodie primale rappelant les premiers Soft Machine tout en cédant la place pour un long break instrumental où malheureusement aucun musicien ne prend les devants - dommage. Il faut avouer que le mix manque d'air; il ne nous permet pas d'apprécier l'énergie déployée par chacun. Ce groupe déménage tout en prenant solidement position: pour eux, la séparation, non merci. Vous aurez besoin des paroles (agrandissez le verso). La face B, la francophone Pour une faveur, est un acid-rock des plus planants où Concept se distingue à nouveau des séparatistes.

Ton pays est immense;
Regarde dans tous les sens.
C'est une sphère qui est la Terre.
Toi qui penssais que c'était ta province.


Sous les secousses du Hammond, un Riden fuzzé et inlassable meuble les racoins et sait s'imposer comme un soloiste de talent. Le duo de voix, cette fois-ci légèrement plus audible, fusionne un barython au lead occasionnant un décalage plutôt intriguant. La pièce culminera sur un fade out plus dynamique, digne d'une pop-psychée de 1968, où de trop rares notes de flûte s'entrechoquent harmonieusement aux travers du fuzz.

Trois membres de «Concept» (Riden est au centre). Le blason psychédélique du groupe orne un t-shirt, mais aussi le fer forgé du balcon!

Peter Riden à tôt fait de répondre à mon email. L'auteur-compositeur et guitariste est toujours en activité et apparemment toujours en contact avec Robert C., keyboard player extraordinaire, mais aurait perdu la trace de ses compères Conceptuels. Il a depuis autorisé la réédition de leurs deux albums sur le label Allemand Long Hair (Invasion est bonifié du 45 tours REV-1) . Depuis maintenant 20 ans, il concentre ses efforts sur The Grand Barn, un centre naturiste à Vankleek Hill (Ontario). Pour ceux qui planifieraient déjà leurs vacances, sachez que Concept y sera en spectacle pendant une semaine complète en juillet 2008, un événement annuel initié par le groupe depuis le 7/7/1977...


Totally freaked-out acid-rock with progressive moves from this Laval band (north of Montreal). The band self-produced at least two 45 and two LPs (including their trippy 1978 opus, Invasion , reissued on the german-based Long Hair label) that I'm aware of. Small budget production but boy! can those guys rock! This bilingual release features two songs linked to the separatist debate, peaking at the time in Quebec (Concept , focused on Humanism, were obviously opposed). A superfriendly Peter Riden wrote back: he still performs today and have been runing for the last 20 years his own business, The Grand Barn: a clothing optional, alternative lifestyle, friendly private club and campground on 250 acres in Vankleek Hill (Ontario). Visit their site and look out for an upcoming show by Concept! All-week performances are scheduled for July, an event honored by the band since 7/7/1977...



6 commentaires:

Vente de garage a dit...

Hey!
La musique de Pour une faveur est excellente, le reste viens moins me chercher, mais voici encore une excellente découverte obscure de ta part! D'ailleurs, dis-tu qu'ils sont un album? Si c'est le cas, je suis passé dessus dans un bac à 1$ récemment... j'ai reconnu leur logo!

Anatole le farfadet a dit...

Tiens tiens, interessant.
Pour les vocals ont repassera mais l'orgue, la flûte pas pire pantoute.

S.ébastien a dit...

Content de lire que vous ne connaissie pas cet étrange 45 tours! J'avoue avoir bloqué longtemps sur la production, mais plus j'écoutais ces 2 pièces, plus je les appréciais.

Mis à part le mix, il faut tout de même avouer qu'il s'agit là d'un surprenant simple acid-rock!

Vive les pressages privés! ; p

S.ébastien a dit...

Tu as l'oeil Félix! C'est efefctivemen ce même logo qui ornera la pochette de leur premier LP. À 1$, je ne saurais trop te le recommander cet album (Invasion). Saute là-dessus! Tu le retrouveras (numérisé) en effectuant une recherche sur sur le blog "Mutant Sound". Je n'ai pas encore entendu leur 2e effort par contre...

Suite à ces 2 LPs, Riden me confiait que Concept avait surtout publié des cassettes! Voilà un macrhé en pleine expansion pour les collectionneurs! ; p

Vente de garage a dit...

Oh yea!
C'est vrai qu'on oublie souvent les éditions cassette! Du acid-rock en cassette, malade! haha
Je revérifie pour voir si la copie de l'album est toujours là où je l'ai vue!

Martin a dit...

Content d'en apprendre plus sur ce groupe,ca m'intriguait depuis longtemps.Oui,je me souviens avoir vu de leurs cassettes au debut des annees 1980.